Plan de relance autoroutier

Investissements autoroutiers : de maigres créations d’emplois, un gros enrichissement des actionnaires

Le 26 janvier 2017, le ministère des Transports a confirmé un plan d’investissement autoroutier de 800 millions d’euros portant sur une cinquantaine d’opérations. Elles s’ajoutent à la vingtaine de chantier déjà annoncés durant l’année 2015 par Emmanuel Macron. Ces grands travaux profiteront-ils à l’emploi et aux utilisateurs des autoroutes ? Ou en premier lieu aux sociétés autoroutières, grandes bénéficiaires des privatisations de 2005 ? L’État se révèle en tous cas incapable de défendre les intérêts des citoyens, qui financent d’un côté les travaux comme contribuables, et assurent les dividendes exorbitants des actionnaires de Vinci ou d’Eiffage lorsqu’ils passent à la caisse du péage....La suite...

Plan de relance autoroutier

APRR et Sanef ont signé avec l'Etat le nouveau plan de relance autoroutier

La concrétisation du nouveau plan d'investissement dans le réseau autoroutier, dont François Hollande avait annoncé le principe l'été dernier, progresse à grands pas. Selon nos informations, deux des trois grands groupes concessionnaires, Sanef et APRR (groupe Eiffage), ont signé mercredi après-midi au ministère des Transports les accords les concernant. Les négociations avec le troisième et plus grand opérateur, Vinci, n'ont à ce stade pas abouti et se poursuivent, selon une source proche du dossier. Contactés par « Les Echos », les concessionnaires et l'exécutif n'ont pas souhaité faire de commentaire. D'après les données communiquées par le secrétaire d'Etat Alain Vidalies en septembre dernier, ce nouveau plan devait permettre d'engager 1 milliard d'euros de travaux sur une cinquantaine de chantiers, dont une trentaine d'opérations routières, comme la construction d'échangeurs afin de fluidifier le trafic sur certains points clefs du réseau ...la suite

Abertis dépense ses sous !

Abertis rachète la participation de CDC dans Sanef

Le groupe d'infrastructures espagnol Abertis a annoncé lundi le rachat de la participation de la Caisse des Dépôts (CDC) dans le gestionnaire d'autoroutes françaises Sanef, montant ainsi à 63,07% du capital contre 52,55% auparavant.
L'opération se fait via la Holding d'infrastructures de Transports (HIT) qui contrôle 100% de Sanef. Abertis va dépenser 491 millions d'euros pour le rachat de ces parts, impliquant une "valorisation de HIT à 4,66 milliards d'euros", explique le groupe espagnol dans un communiqué ...la suite

Tract QVT, Qualité de vie au travail

1ère réunion, ça sent déjà le poisson !!

Tract FO SAPN

GEPP, les 1ères dérives. Merci les signataires !

Pages